Rechercher
  • Mouvement UP

La biodiversité et la protection de la nature évoquées dans 402 propositions à ce jour.

Jason : Il faut intégrer la notion de protection de la biodiversité et des limites planétaires dans la constitution française


Faire de la biodiversité une priorité politique

Les citoyens sont nombreux à réclamer que la biodiversité devienne une priorité politique et soit protégée par de nouvelles lois, notamment pour limiter l’agriculture intensive, la surpêche et la destruction des espaces naturels. Le droit devrait aussi être renforcé pour établir un statut juridique du vivant et reconnaître les écocides. Pour atteindre ces objectifs, une coordination européenne est jugée nécessaire.

Mieux prendre en compte la nature dans les villes

Coline : Il faut encourager la végétalisation des villes pour les climatiser, produire de la biodiversité et des denrées alimentaires.

Les participants à la consultation souhaitent que tout projet de construction touchant à un espace naturel soit précédé d’expertises scientifiques pour en limiter l’impact sur la biodiversité. Cela passerait notamment par une valorisation du rôle des associations de protection de la nature. Il est également question de favoriser la biodiversité dans les villes en végétalisant les bâtiments.

Protéger les forêts et les réserves naturelles

Selon les propositions recueillies, favoriser la biodiversité passe également par la préservation des forêts, le reboisement (en évitant les mono-cultures) et la replantation de haies et de talus sur tout le territoire pour recréer des habitats, en ayant notamment recours à des pratiques innovantes comme l’agroforesterie et la sylviculture. Les citoyens réclament également une extension des espaces naturels protégés.

Inès : Il faut augmenter les surfaces terrestres et marines protégées afin de conserver les habitats et la biodiversité

Sensibiliser dès le plus jeune âge à la protection de la nature

Cyprien : Il faut davantage sensibiliser l’opinion publique au lien entre pandémie et destruction de la biodiversité par les activités humaines.

Beaucoup de propositions évoquent la nécessité de sensibiliser l’ensemble de la population aux questions de biodiversité, et notamment les enfants, en donnant plus de place à la protection de la nature dans les enseignements scolaires. Ou encore en mettant en place, par exemple, des leçons de jardinage pour leur faire prendre conscience de la diversité et de la fragilité du monde animal et végétal.

Protéger les espèces sauvages

Au-delà des villes, les participants à la consultation souhaitent protéger les animaux sauvages et leurs habitats en créant des ponts de nature près des autoroutes, mais aussi en sanctuarisant les réserves et parcs naturels, voire en réhabilitant volontairement certaines espèces. Ils appellent également fortement de leurs voeux l’interdiction de la chasse des animaux sauvages et de leur commerce.

Patrice : Il faut offrir plus de place à la nature et à la faune sauvage dans notre environnement que ce soit en ville ou à la campagne.

Retrouvez toutes les informations sur la consultation ici

Participez à la consultation ici

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
#MondeAprès

© 2020, Inventons le monde d'après